Jeux

Angry Birds : Les oiseaux ne montent pas au ciel. Chute des Profits de 50%

Rovio, l’éditeur Finlandais d’Angry Birds a annoncé hier des résultats en demi-teinte, illustrant une nouvelle fois les difficultés inhérente à "l'économie du Hit".

Après avoir doublé ses revenus entre 2011 et 2012, le chiffre d’affaires de Rovio s’est élevé à 152 millions d’Euros en 2013 en hausse modeste de 2,4% sur un an.

50% du chiffre d’affaires de Rovio est réalisé sur les produits dérivés des Angry Birds.

Parallèlement, les profits de la société qui est passée de 500 à 800 personnes en un an ont chuté de 51,4% pour s’établir à 26,9 millions d’Euros contre 55,5 millions d’Euros en 2012.

Les raisons ? Un moindre succès des jeux Premium dont Amazing Alex qui est rapidement sorti du top 100 après trois semaines d’exploitation quand Angry Birds était resté deux ans dans le top 10 et les lourds investissements de diversification consentis dans les parcs d’attractions et son studio d’animation Hollywoodien Toons.TV.

Rovio précise que les programmes de Toons TV auraient généré plus de 2 milliards de vues en 2013.

Plus d'articles Jeux

+ TOUS LES ARTICLES Jeux
  • Etude IDC/AppAnnie : Les métamorphoses du jeu mobile

    Selon la dernière étude IDC/AppAnnie la base installée de terminaux mobiles (smartphones et tablettes) dédiés au jeu mobile a dépassé les ...

  • Marché des jeux mobiles : 25 milliards de dollars en 2014

    Le segment des jeux mobiles devrait réaliser un chiffre d’affaires de 25 milliard en 2014 en hausse de 42% par rapport à 2013 selon l’i...

  • Jeux mobiles : l’état des lieux du marché sur Android et iOS

    La dernière étude sur les jeux mobiles publiée par App Annie en partenariat avec IDC constate la progression à marche forcée d’ Androi...