Interview Patrick Robin : 24H00, « Le F-commerce n’est pas un canal de vente , c’est un canal marketing »

3 octobre 2012

Patrick Robin, serial entrepreneur et éditeur (Suite 1024, Imaginet, Régie Online, Web Marchand) a connu plusieurs vies en ligne marquées par des coups de cœur successifs : le minitel, internet, les medias marchands et aujourd’hui les médias sociaux.

Il préside aujourd’hui aux destinées de 24h00 une agence de social media, PMD Facebook, et de Boosket, la plateforme de social Commerce de Josué Solis rachetée en avril 2011.

C’est également l’auteur d’une tribune retentissante «Moi Entrepreneur» retweetée plus de 20.000 fois.

Interview d’un éternel curieux.

VIUZ : Toujours amoureux de Facebook ?

Patrick Robin : Toujours amoureux des réseaux sociaux c’est certain. Et toujours convaincu que Facebook reste l’un des leviers stratégiques dans un dispositif de Social Media Marketing. Ce n’est pas le seul, il faut le compléter avec des leviers adaptés à votre ADN de marque.

VIUZ : En 2012, le F-commerce est il toujours aussi incompris ?

Patrick Robin : Plus que jamais, et encore une fois, de la même façon que l’e-commerce est resté largement incompris jusqu’en 2000. Le F-commerce ce n’est pas copier son catalogue et mettre une transaction. Le F-commerce c’est un dispositif dans une brique de social commerce, cela a du sens dans une stratégie plus globale.

Il faut surtout une approche évènementielle de la boutique sociale : une offre particulière et limitée dans le temps (avant première, discount, exclusivités pour les membres).

L’acte d’achat c’est remplir son panier, pas forcément payer. Il y a encore des barrières sur la compréhension. Les gens ne sont pas prêts à mettre leur CB sur Facebook.

Je le répète à mes clients, c’est un levier marketing dans votre dispositif de lead generation et de relation clients. Le F-commerce n’est pas un canal de vente c’est un canal marketing et ça commence d’abord sur le site marchand.

VIUZ : Vous avez transformé Boosket en plateforme multicanale (F-commerce, M-Commerce, Google Shopping) pourquoi ?

Patrick Robin : Nous reflétons le parcours d’achat du consommateur et la façon dont il a été modifié ces 5 dernieres années. Ce que nous expliquons à nos clients c’est que tout marchand doit multiplier les points de contacts y compris dans les magasins physiques.

Attention, multiplier les points de contacts n’est pas multiplier les caisses enregistreuses. L’important c’est sur quel point de contact s’est prise la décision d’achat. Que la transaction soit déportée sur un autre canal n’est pas le plus important.

VIUZ : Combien de clients sur Boosket ?

Patrick Robin : Nous avons 25.000 comptes ouverts soit 6000 et 7000 boutiques dans le monde en version gratuite. Avec Boosket nous visons ce que j’appelle le cloud shopping ou commerce 3.0 qui met en scène le magasin, les produits sur les carrefours d’audience et l’approche multicanale. Je mets ainsi ma boutique sur le maximum de points de contacts.

Je vise les 119.000 marchands qui font moins de 1000 ventes par an. Je leur offre 3 points de contacts en un clic (mobiles, tablettes, Facebook et Google Shopping) pour 29 Euros par mois. Une solution commercialisée dans 5 pays plus les US.

Avec cette solution notre objectif est de 3000 abonnés d’ici février 2013.

VIUZ : Quelles sont vos principales leçons en tant qu’entrepreneur ?

Patrick Robin : La première c’est qu’il faut être agile dans notre secteur et ne pas s’entêter sur un business model si vous voyez que vous allez dans le mur. C’est en fait très complexe car cela demande de l’humilité mais aussi du leadership pour re-convaincre vos équipes et je ne parle pas de vos investisseurs.

Ce que j’ai appris avec le temps : pour entreprendre il faut un marché et une idée. Mais au final je me suis rendu compte que l’un des deux n’est pas indispensable. Il y a 2 types d’entrepreneurs : Les créatifs et les exécutants.

J’ai ainsi appris que les bonnes idées peuvent être dangereuses, comme les coups de foudre en amour. Vous ne voyez pas les défauts de vos bonnes idées et vous ne voulez pas entendre la parole des autres.

Pour parer à cela il y a ce que j’appelle le syndrome de la pizzeria : se concentrer sur la bonne exécution où ce qui compte c’est le bon emplacement et le bon service.

VIUZ : La phrase qui vous porte ?

Patrick Robin : Il y en une que j’ai longtemps écrite en bas de mes mails lors de la mode des signatures en 1995 : « Les pionniers n’existent pas il n’y a que des retardataires ».

Autres articles e-commercealler à l'accueil

Nuit des Rois 2015 : Interview d’Amélie Poisson (La Redoute et membre du Jury)

Nuit des Rois 2015 : Interview d’Amélie Poisson (La Redoute et membre du Jury)

23 janvier 2015

 « La Redoute devient une marque communautaire »   Nous avons interviewé Amélie Poisson, Directrice Marque et Clients de La Redoute. Elle…

Vincent Bobin (Shapr), nouveau réseau social professionnel : «Nous souhaitions inventer un générateur de serendipidty »   

Vincent Bobin (Shapr), nouveau réseau social professionnel : «Nous souhaitions inventer un générateur de serendipidty »  

23 janvier 2015

Vincent Bobin et  Ludovic Huraux co-fondateurs d’Attractive World ont lancé officiellement Shapr, un réseau social professionnel sur iOS et Android…

Facebook : 1 milliard d’utilisateurs mobiles fin 2015

Facebook : 1 milliard d’utilisateurs mobiles fin 2015

22 janvier 2015

  Selon Emarketer, Facebook devrait atteindre 1 milliard d’utilisateurs mobiles fin 2015, un chiffre qui devrait s’élever à 1,34 milliards…

WORK :  Facebook dévoile son réseau professionnel à destination des entreprises

WORK : Facebook dévoile son réseau professionnel à destination des entreprises

14 janvier 2015

Annoncé à plusieurs reprises, Le réseau social professionnel de Facebook : FB@Work vient enfin de voir le jour. Développé à…

Dans la peau de Peter Thiel : 7 insights sur l’art de penser l’innovation autrement

Dans la peau de Peter Thiel : 7 insights sur l’art de penser l’innovation autrement

13 janvier 2015

Peter Thiel est un veritable iconoclaste, fondateur de Paypal, partner au Founders Fund, il fut aussi l’un des premiers investisseurs…

en savoir plus
en savoir plus

Mobile

en savoir plus

Jeux

en savoir plus

Paiements

en savoir plus

Contenus

en savoir plus

Contact et information

Réseaux sociaux

Top catégories