Snapchat, appli n°1 en France : 12 choses à savoir sur la start-up qui dit non à Facebook

13 novembre 2013

 

Snapchat avait déjà refusé le milliard  de dollars proposé par Facebook. Ce serait maintenant 3 milliards que la start-up viendrait de rejeter. La liberté n’a pas de prix…

Il faut dire que Snapchat surfe sur une vague puissante : celle du partage social éphémère, qui laisse le moins de traces possibles, une vertu particulièrement prisée des jeunes dans un contexte de prudence accrue envers les grands collecteurs de données.

Et quand on regarde la croissance fulgurante de Snapchat, on peut comprendre les intentions de Facebook  : il ne s’agit pas seulement de mettre la main sur une base de membres ; il s’agit  peut-être aussi de récupérer un phénomène qui pourrait a terme concurrencer, sinon fragiliser, le modèle social ouvert sur lequel l’entreprise de Mark Zuckerberg repose…

12 choses à savoir sur Snapchat :

1. C’est en ce moment l’appli la plus recherchée sur l’appstore de l’iPhone en France (hors gaming),  après l’avoir été de longs mois aux Etats-Unis.

2. Snapchat fut créé au printemps 2011, par deux étudiants de Stanford, Evan Spiegel et Bobby Murphy, frères du club Kappa Sigma, pour permettre à leurs amis d’effacer toutes photos compromettantes prises notamment lors des soirées de la confrérie

3. Lancé sur l’appstore en décembre 2011, l’appli connait un démarrage en trombe dans un contexte marqué aux Etats-Unis par l’affaire  Anthony Weiner, ce congressman qui envoyait des messages à caractère explicite à des femmes qu’il rencontrait via Twitter

4. En décembre 2011, Facebook développe Poke qui permet comme Snapchat d’autodétruire les photos partagées, mais sans le même succès

5. En janvier 2013, Techcrunch nomme Snapchat la start-up à plus forte croissance de l’année 2012

6. 350 millions de snaps sont actuellement envoyés chaque jour, contre 200 millions en juin et c’est surtout le même nombre de téléchargements de photos que sur Facebook…

7. Aux Etats-Unis,  9% des usagers du mobile utilisent Snapchat, contre 18% Instagram (Pew Internet, octobre 2013)

8. Les utilisateurs sont surtout des teenagers et de jeunes adultes

9. Snapchat est parfois critiqué pour être l’outil privilégie du sexting (messages à caractères sexuels). Les amateurs ne sont sur Snapchat que partiellement à l’abri, car le ou la destinataire peut toujours faire une copie d’écran avant l’auto-destruction. Des sites de snap-leaking, au goût très incertains, fleurissent du reste.

10. Snapchat vient de lancer les stories, la possibilité d’envoyer un groupe d’images  à des amis et qui dure 24 heures

11. Snapchat ne fait pour l’heure pas de revenus (comme Pinterest, autre menace potentielle pour Facebook), mais affiche la volonté de trouver un début de modèle avant sa prochaine levée de fonds.

12. Snapchat a déjà levé 60 millions de dollars, sur une valorisation de 800 millions de dollars. Le site s’apprête à faire une nouvelle levée de 200 millions de dollars, sur une valorisation de 3 à 4 milliards… Malgré les avances insistantes de Mark Zuckerberg, le CEO de Facebook.

Facebook s’apprête à lancer Facebook Moments

Facebook s’apprête à lancer Facebook Moments

17 septembre 2014

Facebook poursuit son grand dégroupage et sa stratégie d’Apps Constellations à marche forcée. Après Paper, SlingShot et le dégroupage de…

Disruption(s) dans la banque : Prêt d’Union, le spécialiste français du crédit entre particuliers

Disruption(s) dans la banque : Prêt d’Union, le spécialiste français du crédit entre particuliers

16 septembre 2014

Disruption(s) dans la banque : Prêt d’Union, le spécialiste français du crédit entre particuliers, pourrait, d’après nos estimations, valoir 100…

Faut-il un CSA des algorithmes ?

Faut-il un CSA des algorithmes ?

13 septembre 2014

L’impact des algorithmes dans le compte rendu et la perception des événements de Ferguson, le récent scandale impliquant les tests…

Publicité sur les réseaux sociaux : Quels impacts sur le parcours d’achat ?

Publicité sur les réseaux sociaux : Quels impacts sur le parcours d’achat ?

10 septembre 2014

Convertro http://www.convertro.com/, spécialiste de l’attribution récement racheté par AOL vient de publier une étude sur l’impact organique et publicitaire des…

ODE : 7 clefs pour comprendre l’On Demand Economy

ODE : 7 clefs pour comprendre l’On Demand Economy

8 septembre 2014

Digne rejeton de «The World is flat» ou simple manière de donner une cohérence au foisonnement économique et digital ambiant….

en savoir plus

Contact et information

Réseaux sociaux

Top catégories

Voir le site en version mobile